J'ai remarqué que j'avais souvent eu des sensations de l'Autre Monde assez forte, largement plus "sensuelles" que verbales. En fait avec le temps ça peut changer ou évoluer, et l'arrivée de Nefertum a été fracassante ! Je me suis mise à être assaillie d'odeurs ! Et de textures de feuilles et de pétales aussi... 


En creusant du coup un chouilla, je me suis vite rendue compte (rappelée) à quel point les Egyptiens portaient une importance fondamentale à l'hygiène et aux cosmétiques. J'ai presque honte de l'avoir oublié, et puis avec tous ces signaux ça m'a crevé les yeux. Il m'a semblé alors que la pratique la plus logique, la plus pragmatique avec mes guides égyptiens, et surtout Nefertum, serait de m'avancer dans le domaine des huiles et des parfums. Comme offrande, comme communication, invocation, communion.... Pour une fois c'est à l'intérieur de moi que ça résonne, je suis enfin "rentrée" dedans. Et j'ai assez hâte.


Je redécouvre ma vieille fascination pour les bouteilles de parfum : 
 





Leave a Reply.